alex_lutz

 

Je reviens du spectacle d’Alex Lutz au Grand Point Virgule, et… c’était bien.
N. et moi avions pris les places, en croyant tous les deux qu’on connaissait le mec, alors qu’en réalité ni lui ni moi n’avions vu un seul extrait de son spectacle… (oui, ça nous arrive souvent, de ne pas se comprendre, mais on se débrouille), et ce fut une très bonne surprise. Je ne suis pas très bon public, je fais plutôt honneur au stéréotype du parisien-de-merde qui attend les bras croisés qu’un truc le déride, mais là je me suis vraiment bien marrée, et même pleuré de rire… idem pour N., qui n’est pas le public le plus facile non plus.

Ce que j’ai apprécié de ce spectacle, c’est qu’au contraire des humoristes de stand-up où les différentes séquences du spectacle n’ont pas de réelle chute, Alex Lutz présente de véritables sketches, via différents personnages ou par sa propre voix, avec un début et une fin. Ça part parfois dans l’absurde, parfois dans le trash aussi, ce qui tranche particulièrement avec l’image de garçon bien élevé et propre sur lui du narrateur. Pour le coup l’affiche Kinder (avec encore plus de Lutz à l’intérieur) lui va à ravir. Évidemment tous les personnages ou passages ne m’ont pas plu de manière égale, 2-3 sketchs m’ont parus un tout petit peu longs, mais dans l’ensemble, ce spectacle est vraiment très drôle. C’est – entre autres – peut-être dû au fait qu’Alex Lutz est un excellent acteur, capable de se transformer en chevalier allemand (avec un catogan. Et un éventail.), en vieux en pleine débandade physique ou, comme le titre l’indique… en cheval.

Et oué, il fait super bien le cheval.

Sinon ça donne ça* :

Plus de chats vs tirelire ICI.

 

*Enfin ça donne ça si le chat daigne s’intéresser à la tirelire. De mon côté j’ai toujours eu des chats blasés, alors…

Heureusement, pour me consoler et me mettre dans un mode bien plus guilleret, je me suis rappelé cette photo.

Paul Banks / Photo par James Kendi

Paul Banks / Photo par James Kendi

Mieux que les Fleurs de Bach contre la déprime passagère : la photo de bonnard blond, imberbe, et sans t-shirt. Bonnard qui, lorsqu’il ne se roule pas par terre pour exciter de la donzelle, fait partie d’un très bon groupe et a une voix très spéciale. C’est bon, j’ai la bande-son de ma semaine.

Merci Paul.

Interpol – Lights ♪

Note : Je me demande si la similartité avec cette photo de Romy Scheider par Giancarlo Botti est fortuite ou non…

Pour alterner daubage et bavardage guilleret, je vais aujourd’hui vous dire ceci :

The Avengers, c’est bien. Ça met un certain temps à se mettre en place, mais je suis sortie de la salle bien contente d’avoir vu un Marvel où ENFIN, Banner / Hulk est… cool. Le mec qui joue Thor a le charisme d’un yaourt, et parfois je me suis dit “WTF?”, mais dans l’ensemble, plus ça avance plus le film devient bon.
Joss Whedon, j’te kiffe, j’te love.

Le prénom : je vais très rarement voir des films français, et puis là, me suis dit, pourquoi pas, certainement à cause de l’affiche de la pièce qui était dessinée par Claire Brétecher que j’apprécie beaucoup. Et bien, je me suis bien marrée. C’est certes une adaptation de théatre, des engueulades à la pelle, ça crie donc beaucoup, mais les répliques sont bien senties et les personnages pas mal du tout. Donc, bonne surprise.

J’ai acheté de quoi me faire des tampons à Junku. J’ai donc dessiné, creusé et tamponné de la libellule à 3h du matin, et suis plutôt contente du résultat. Ça m’a rappelé la linogravure pratiquée au lycée, tiens.

C’est bien, les veilles de jours fériés.

Sinon il y a cette version-là de la vidéo, qui aurait presque l’air d’une parodie de groupe goth… et puis en fait non, ce sont les vrais.

1 2 3 4